Qui suis-je ?

Française d’origine sicilienne, je suis née à Casablanca, au Maroc où j’ai vécu jusqu’à l’âge de 10 ans. Je partageai alors ma vie entre Khouribga (un petit village au sud du Maroc) et Almuñecar, en Andalousie. Mon enfance a donc été bercée par le Soleil, la plage, les balades en famille sur les marchés et toutes ces odeurs typiques qui m’accompagnaient au quotidien.

portrait3

La création de parfum, comme une évidence.

“Si seulement on pouvait inventer quelque chose, qui conserve un souvenir dans un flacon, comme un parfum, et qui ne s’évapore, ne s’affadisse jamais. Quand on en aurait envie, on ouvrirait le flacon et revivrait l’instant passé.”

Ces quelques lignes écrites par Daphné du Maurier, dans son roman “Rebecca”, résonnent en moi depuis toujours et illustrent parfaitement l’importance de l’odorat, la richesse de ce sens, et le pouvoir qu’il a sur nos vies. Les odeurs nous font voyager dans nos souvenirs.

Personnellement, les odeurs m’ont aidé à me reconnecter à mes souvenirs d’enfance. Lorsque j’ai suivi mes parents pour revenir en France, l’adaptation fut un peu compliquée. Et chaque fois que je sentais une odeur familière, je revivais ces instants heureux sous le soleil de méditerranée. Elles ont servi de “pont” entre passé et présent et m’ont aidé à me construire en tant qu’adulte. Ce lien comme un fil invisible m’a finalement permis de m’épanouir.

Pleinement consciente du bien-être que les différents parfums de nos vies peuvent nous apporter, j’ai rapidement voulu en faire mon métier, et transmettre à mon tour, joie et bonheur aux femmes qui porteraient mes créations. Je me suis donc formé auprès de professionnels du métier, comme Jacques MAUREL, célèbre parfumeur de chez Galimard et inventeur du concept du “studio des fragrances”. Auprès de lui j’ai appris toutes les étapes de la création d’un parfum.

Depuis, mon parcours professionnel, m’a amené à travailler avec des personnes tout aussi formidables, comme Delphine THIERRY d’Inspiration Libre ou encore mes collègues et amis Amélie BOURGEOIS et Anne Sophie BEHAGHEL de Flair. La célèbre experte olfactive Patty CANAC m’a également inspiré tout au long de ma carrière et auprès de qui je continu de me former régulièrement.

Il y a quelques années, j’ai décidé d’opérer un virage vers la parfumerie naturelle lorsque l’invention de nouveaux procédés d’extractions des matières premières ont permis d’étoffer considérablement la palette de la créatrice de parfums naturels que je j’avais toujours souhaité être. Toutes ces nouvelles molécules naturelles viennent sublimer les huiles essentielles, les résines et les absolues pour notre plus grand bonheur à toutes.

Je me suis également formé en aromachologie pour compléter mon savoir-faire de compositrice de parfum car je voulais comprendre plus en détail le fonctionnement des odeurs et leurs effets sur notre bien-être. De nombreux effet positifs sur notre corps et notre moral sont naturellement provoqués par les fragrances que nous respirons.

L’aventure Mademoiselle Green.

C’est en 2017 qu’est née la marque Mademoiselle Green. Après avoir longtemps navigué dans l’univers de la création de parfums traditionnels, j’ai pu constater l’utilisation régulière de produits pas toujours très sains dans cette industrie. Et puis je trouve que les senteurs se ressemblent un peu toutes aujourd’hui. On préfère souvent investir dans la publicité, le flacon, la sérigraphie et les produits chimiques bas de gamme capables de se substituer aux matières premières naturelles.

Personnellement, je trouve ça triste.

Alors j’ai voulu créer une marque avec plus de sens et qui proposerait aux femmes une alternative à cette parfumerie traditionnelle, pour qui le profit l’emporte souvent sur la qualité des ingrédients. J’avais envie d’une marque respectueuse à la fois des femmes et de l’environnement, aux senteurs ensoleillées, naturelles et gourmandes.

Les fragrances que j’ai mises au point pour Mademoiselle Green sont 100 % naturelles et sans produits animaux. Chacune des Eaux Gourmandes, sont des formules épurées mais complexes car construites comme un véritable parfum.

J’ai voulu que ces dernières soient composées de matières premières nobles telles que :

• Yuzu du Japon
• Vanille de Madagascar
• Bois de santal de Nouvelle-Calédonie
• Iris de Florence
• Absolue de rose de Damas
• Pamplemousse rose de Floride
• Poivre vert de Madagascar
• Etc…

De la note de tête en passant par la note de coeur jusqu’aux notes de fonds, les accords sont gourmands, fleuris et fruités, en accord avec les personnalités des jeunes femmes modernes. Car Mademoiselle Green est une marque éco-responsable, dynamique, rayonnante et pleine de peps, comme vous Mesdames !

Les valeurs de la marque.

Lorsque j’ai décidé de me former en aromachologie, j’ai vraiment eu envie de remettre l’humain au coeur de mes priorités et d’utiliser mes connaissances pour servir les gens, leur permettre de vivre leur vie quotidienne avec bonheur. En véritable passionnée, je me réjouis d’avoir la possibilité de faire des formations dans mon atelier et de partager tous ensemble ce bien-être apporté par notre odorat.

Mademoiselle Green est une marque :
– Eco-responsable
– Équitable
– Non testée sur les animaux
– Généreuse

Mon atelier est implanté au cœur de la Drôme. En tant que grande amoureuse des marchés provençaux et de toutes leurs senteurs, je ne pouvais pas m’installer ailleurs ! J’ai choisi cette région car il y fait vraiment bon vivre, et que je voulais partager dans mes ateliers, autant mon savoir-faire que l’environnement exceptionnel qui inspire mon travail de créatrice de parfums naturels.

Collaboration.

Une cliente m’avait demandé de lui créer trois parfums pour des jeunes filles aux personnalités bien différentes (destinés à au marché de Floride). Dans ma recherche de l’illustration parfaite, j’ai alors pris connaissance du travail de Solène DEBIES. Et je suis aussitôt tombée sous le charme ! Quand j’ai imaginé Mademoiselle Green, une collection d’eaux gourmandes espiègles et pétillantes, j’ai naturellement pensé à Solène et à son coup de crayon si frais et particulier.

C’est elle qui insuffle la vie à Mademoiselle Green.